La prison pour violation de vie privée

 Un jeune homme italien a « malencontreusement » mis en ligne des photos nues de son ex-petite copine, et les a transférées à plus de 15.000 correspondants de son carnet d’adresses.  L’homme a même créé un site web où l’on trouvait les photos de son ancienne petite copine dans des positions coquines, voir même cochonnes à l’insu de la jeune femme. Il y avait même mis son numéro de téléphone !

Peut-être qu’elle faisait la Hot-line à ses heures perdues !!

En attendant, le tribunal de Milan a requis 2 ans et 4 mois de prison contre cet homme pour atteinte à la vie privée sans avoir consulté la pricipale intéressée auparavant.

Source : http://today.reuters.com

Laisser un commentaire